L’équipe des seniors garçons définitivement leader

27 mars 2017 - 23:55

PHOTO : Dès le troisième set, les attaques albenassiennes ont fait très mal aux Montiliens.

Samedi soir à Roqua, les  seniors garçons ont eu chaud ! Menés deux sets à zéro (22-25, 20-25) par leurs homologues de Montélimar titulaires de la seconde place du championnat, Aubenas voyait son fauteuil de leader en perdition. C’était méconnaître la volonté du capitaine Eric Plantier et de ses coéquipiers qui ont su réagir pour égaliser dans un premier temps (25-17, 25-20) et de s’emparer du tie-break final (15-9). Pour la défense des Montiliens, leur déplacement en sous effectif- seulement six joueurs- a pesé lourd dans cette défaite par manque de possibilité de rotation. Aubenas garde donc définitivement sa place de leader du groupe à deux rencontres de la fin du championnat et pourra donc disputer en position idéale le final à 4 déterminant la montée en championnat Régional de la Ligue Auvergne Rhône Alpes.

Les seniors filles 1, malgré un beau sursaut dans la fin du 3e set, ont subi une nouvelle défaite à Pont de l’Isère (25-15, 25-19 et 25-21). La qualification pour le final 4 s’éloigne mais reste potentielle en cas de victoires lors de leurs deux dernières rencontres.

 

Résultats positifs de l'ensemble des équipes jeunes 

 

Samedi, sur le plateau 4x4 d’Aubenas, les deux équipes cadets de l’USAVB sont montées sur  les deux premières marches du podium et conservent, bien sûr, leur suprématie sur le championnat interdépartemental. Sur le plateau 4x4 de Montélimar, les cadettes, avec une équipe complètement remaniée pour cause d’absence de trois titulaires, ont réussi la performance d’engranger deux victoires pour deux défaites et se sont classée à la 3e place. Les benjamines 1, à Saint Paul lès Romans, sont restées invaincues en atomisant par deux sets à zéro Saint Just puis Romans 2. Elles caracolent en tête du championnat. L’équipe benjamines 2 à Crest obtient une magnifique deuxième place malgré leur sous-effectif.

A.R.

Commentaires

VU DANS LA PRESSE

Article du 7 septembre 2017 dans La Tribune